Agrégé de philosophie (2014), diplômé de l’ENS (2016), docteur en philosophie de Sorbonne-Université et de l’Università del Salento (2019), David Simonin est actuellement chercheur associé à l’Institut des Textes et Manuscrits Modernes (CNRS / École normale supérieure, Paris) et membre du groupe de recherche international HyperNietzsche.

Ses travaux portent sur la philosophie de Nietzsche, qu’il s’attache à replacer dans son contexte intellectuel à l’aide d’une méthodologie alliant la critique génétique des textes et la recherche portant sur les sources. Sa liste de publications comprend 3 directions d’ouvrages, 13 articles et une monographie, tirée de son travail de doctorat, intitulée Le Sentiment de puissance dans la philosophie de Friedrich Nietzsche, Classiques Garnier, 2022.

Grâce à un prix "Jeune chercheur" de la Fondation des Treilles, il travaille actuellement à une monographie consacrée à Aurore, pensées sur les préjugés moraux, qu’il étudie sous l’angle du problème philosophique de la performativité des illusions.


Lien vers présentations et publications sur l'ITEM, HyperNietzsche, Academia et Orcid.


Contact : david.simonin@cen-info.com